AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire Galactique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Force
Magicarpe Eternel
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Histoire Galactique   Dim 20 Déc - 21:48

Histoire Galactique

Que c’est-il passé depuis la bataille d’Endor ?
Que vous soyez un féru de l’univers Star Wars en quête de précisions sur la période, ou un débutant cherchant à en savoir un peu plus sur l’univers et l’époque à laquelle nous évoluons, ce sujet vous permettra de mieux comprendre l’époque dans laquelle le jeu débute.

Résumé des événements se déroulant dans la trilogie originale
Les événements suivants se déroulent dans l’épisode IV (Un Nouvel Espoir - A New Hope), l’épisode V (L’Empire Contre-Attaque - Empire Strike Back) et l’épisode VI (Le Retour du Jedi - Return of the Jedi) de la saga cinématographique Star Wars. Nous vous conseillons d’ailleurs de visionner les films pour mieux comprendre l’univers.

La Galaxie est plongée dans une période de terreur et de dictature. L’Empire Galactique s’impose comme seul gouvernement galactique et mène des massacres et des représailles sanglantes contre tous les rebelles. Le plus important mouvement rebelle, l’Alliance Rebelle, n’arrive que difficilement à affronter les légions impériales. Darth Vador, le bras droit de l’Empereur, les traque les uns après les autres.
En pleine situation de guerre civile galactique, la princesse d’Alderaan Leia Organa parvient à voler les plans de l’Etoile Noire, une superarme impériale capable de détruire une planète d’un seul tir. Mais son vaisseau est rattrapé par la flotte impériale et Darth Vador en orbite de Tatooine, une planète désertique et éloigné des systèmes les plus civilisés. Leia Organa est capturée, mais les plans ont le temps d’être évacués sur la planète dans la mémoire d’un droïde astromécano, R2-D2. Lui et son compagnon droïde C-3PO ont reçu l’ordre de retrouver Ben Kenobi, un Jedi qui se cacherait sur Tatooine.
Mais les droïdes finissent finalement dans les mains de Luke Skywalker, ami de Ben Kenobi. Celui-ci cherche à le convaincre de rapporter les plans sur Alderaan avec lui et de commencer sa formation de Jedi, les utilisateurs du côté lumineux de la Force. Lorsque sa famille est éliminée par les Impériaux, il accepte. En ville, ils rencontrent Han Solo et son compagnon Chewbacca, des contrebandiers prêt à les amener sur Alderaan.
Seulement sur l’Etoile Noire, la princesse Leia refusant de divulguer la position de la base rebelle, Darth Vador et Tarkin, le dirigeant de la superarme, décident de faire une démonstration de la puissance impériale : d’un tir du superlaser de la station, ils détruisent la planète d’Alderaan, devenant dès lors un champ d’astéroïdes.
Le groupe mené par Ben Kenobi se retrouve alors piégé par l’Etoile Noire puisqu’ils ne trouvent pas Alderaan, mais sont tractés de force jusqu’à la station impériale. Ils parviendront tout de même à y mener un assaut pour libérer la princesse et désactiver les rayons tracteurs. Parvenant à s’échapper de la superarme, ils se rendent sur Yavin 4, une lune forestière où se cachent les rebelles. Mais en réalité Tarkin avait fait installer des balises de repérages sur le vaisseau des contrebandiers.
Les rebelles n’ont alors plus le choix : ils doivent mener un assaut sur l’Etoile Noire. Heureusement, grâce aux plans ils parviennent à trouver le point faible de la station. C’est finalement Luke Skywalker, aidé de la Force, qui va détruire la station spatiale.

La destruction de l’Etoile Noire sera l’événement qui définira l’an 0 du nouveau calendrier galactique.

Seulement détruire l’Etoile Noire n’aura été qu’une victoire face à l’Empire, car l’Alliance Rebelle reste toujours cachée face à la puissance de l’Empereur et de Darth Vador. C’est d’ailleurs ce dernier qui va réussir à retrouver la base rebelle, sur la planète glaciale de Hoth. Seulement, à cause de l’incompétence d’un officier, la flotte impériale est repérée en arrivant à proximité de la planète. Les rebelles décident alors d’évacuer la base.
Certains restent pour tenir les défenses de la base jusqu’à ce que la majorité des rebelles soient évacués. Grâce à un canon à ion, ils parviennent à neutraliser temporairement les destroyers impériaux pour que les vaisseaux rebelles puissent s’enfuir. La bataille de Hoth commence lorsque les walkers blindés de l’Empire donnent l’assaut sur la base. Pour les rebelles, c’est une cuisante défaite : leurs armes sont totalement inefficaces face aux massifs véhicules. Seuls des speeders des neiges parviennent à en détruire quelques uns. Finalement, la retraite est ordonnée et les derniers rebelles tentent de s’enfuir alors que Darth Vador arrive personnellement dans la base rebelle.
Han Solo, Chewbacca, la princesse Leia Organa, R2-D2 et C-3PO sont parmi les derniers à s’enfuir. Ils se retrouvent alors en difficulté, attaqués par la flotte impériale. Usant de nombreux stratagèmes, dont celui de se réfugier dans un champ d’astéroïdes dangereux, ils parviennent à semer les forces de Darth Vador. Han Solo décide alors de se rendre dans un système proche pour y faire des réparations : le système de Bespin, appartenant à l’un de ses plus anciens ami : Lando Calrissian.
Pendant ce temps, Luke Skywalker se rend sur Dagobah, une planète marécageuse pour y retrouver Yoda. Le spectre de Ben Kenobi lui avait indiqué de rechercher cet ancien Jedi pour parfaire sa formation. Yoda s’avère en fait être l’ancien grand maître Jedi en exil après la destruction de l’ordre par l’Empire. Après un premier refus, il acceptera de prendre en charge Luke grâce à l’intervention du spectre de Ben.
Sur Bespin, le groupe se retrouve trahit par Lando qui n’a eu d’autre choix que de les vendre à Darth Vador. Celui-ci fait alors congeler dans de la carbonite Han Solo pour le livrer à Jabba, un criminel Hutt ayant mis une prime importante sur Han Solo après que ce dernier ait dû larguer dans l’espace une cargaison de Jabba. Mais Lando Calrissian n’accepte pas cette décision et décide d’entrer en résistance contre Vador. Lui et les habitants de Bespin parviennent à libérer Leia, Chewbacca et les deux droïdes. Mais ils ne parviennent pas à récupérer Han Solo.
Luke Skywalker sentant dans la Force que ses amis sont en danger décide de les rejoindre sur Bespin, malgré le désaccord de Yoda. Sauf que Darth Vador l’attend et lui a tendu un piège. Un duel entre les deux protagonistes se déclenche alors. C’est durant ce duel que Luke sera amputé d’une main, et perdra son sabre-laser. Il apprendra également que son père n’est autre que Darth Vador lui-même. Il parvient tout de même à échapper à Vador et est récupéré de justesse, gravement blessé, par Leia.

Le groupe décide alors de prendre le temps de récupérer et de soigner Luke, qui tient à terminer sa formation, avant d’aller récupérer Han Solo. Pendant ce temps, l’Alliance Rebelle se regroupe et récolte des informations sur une nouvelle superarme construite par l’Empire, sur la base de l’ancienne Etoile Noire.
Lando Calrissian s’infiltre dans la cour de Jabba, sur Tatooine. Celui-ci se prélasse de son trophée congelé dans son palais, rythmé par des fêtes et des exécutions d’esclaves qui sont dévorées par un Rancor.
Lorsque le temps est venu, les deux droïdes C-3PO et R2-D2 sont de nouveau envoyés sur Tatooine pour transmettre un message à Jabba, de la part de Luke Skywalker. Celui-ci somme Jabba de libérer Han Solo, ce qu’il refuse. Le plan de Luke suit son cours lorsque Leia, déguisée en chasseur de prime, s’infiltre chez Jabba en livrant Chewbacca. Mais elle est découverte en décongelant Han Solo et en lui avouant qu’elle l’aime. Jabba en fait alors son esclave, tandis qu’il enferme Han Solo avec Chewbacca.
Luke Skywalker se rend alors dans la demeure de Jabba pour libérer ses amis. Seulement, il est piégé par celui-ci qui déclenche une trappe. Luke se retrouve alors nez-à-nez avec le Rancor. Grâce à la Force, il arrive à le tuer. Les gardes de Jabba sont cependant en nombre trop important pour que le Jedi puisse faire quelque chose.
Han Solo et Luke sont donc condamnés par Jabba à être jetés dans le Sarlaac, une créature des sables qui mettra des millénaires à les digérer dans la souffrance. Amenés à bord de barges, c’est le moment qu’attendait le Jedi pour récupérer son sabre-laser et éliminer les gardes de Jabba. Pendant ce temps, Leia s’occupe de tuer Jabba en l’étranglant avec ses chaines. Le groupe va s’enfuir alors que la barge de Jabba explose.
Ils rejoignent tous la flotte rebelle, après que Luke ait été une dernière fois rendre visite à Yoda, qui meurt de vieillesse et rejoint la Force. Avant de mourir, il lui demande de tuer Darth Vador.
La flotte rebelle se prépare à attaquer la seconde Etoile Noire et à tuer l’Empereur, qui est venu personnellement assister à la fin des travaux. Un groupe mené par Han Solo devra attaquer le générateur de bouclier de la lune d’Endor, qui protège la seconde Etoile Noire, tandis qu’un autre groupe mené par Lando Calrissian mènera l’assaut spatial sur la station et devra la détruire.
Mais sur Endor, ils découvrent que Darth Vador les attend. Luke Skywalker décide alors de se rendre à Vador, qui l’amène jusqu’à l’Empereur. Pendant ce temps, Han Solo et Leia font la rencontre des Ewoks, des autochtones peu évolués mais qui détestent les Impériaux. Ils vont mener tous ensemble l’assaut contre le générateur de bouclier et parvenir à le détruire, in-extremis et non sans avoir failli perdre toutes leurs forces.
Lando Calrissian et son groupe peuvent alors s’attaquer à la seconde Etoile Noire, alors que toute la flotte rebelle est coincée par des centaines de vaisseaux impériaux les empêchant de battre en retraite, et le superlaser de la station opérationnel et capable de détruire des croiseurs.
Pendant ce temps, Luke Skywalker est amené devant l’Empereur. Celui-ci lui apprend que la flotte rebelle sera éliminé dans un astucieux plan et qu’il avait tout prévu. Il lui apprend également qu’il connaît l’identité de la soeur de Luke : Leia Organa. Un duel entre Vador et Luke se déclenche alors, ce dernier révolté par les révélations de l’Empereur. Mais au dernier moment, Luke refuse de tuer son père et basculer du côté obscur de la Force. L’Empereur tente alors de le tuer avec des éclairs de Force, mais Darth Vador retrouve au dernier moment le côté lumineux et tue l’Empereur. Blessé mortellement, il aura eu le temps de se repentir.
La seconde Etoile Noire est finalement détruite par Lando Calrissian, l’Empereur mort, et l’Empire est en déroute. Partout dans la Galaxie, on fête la nouvelle.

Pour autant, la Galaxie n’est pas débarrassée des impériaux.

Résumé des événements se déroulant après la trilogie originale :
Les événements se déroulent dès lors de l’an +4 jusqu’à l’an +61 après la bataille de Yavin.
Attention ! Certains événements ont été volontairement supprimés ou modifiés, afin de mieux correspondre à notre contexte ainsi qu’au jeu. C’est pourquoi tout événement dont nous ne parlons pas ici n’a jamais eu lieu. Cette règle ne s’applique évidemment pas pour les événements se déroulant avant l’épisode VI.

Dans les semaines et les mois qui suivent la bataille d’Endor, l’Empire se retrouve complètement disloqué. Beaucoup d’officiers décident de ne plus répondre aux ordres de l’héritier de l’Empereur qui est Sate Pestage et créent des seigneuries de guerre. Les seigneurs de guerre se retrouvent bientôt trop préoccupés par les guerres internes et les rébellions dans leurs territoires pour nuire à l’Alliance Rebelle. Celle-ci se reforme doucement et sans être trop inquiété par les Impériaux, pourtant encore présent.
Sate Pestage a en effet ordonné le repli vers le noyau de la Galaxie, là où les mondes les plus riches et les plus civilisés s’y trouvent. Les trois bordures sont alors complètement délaissés et à la merci des rebelles, des seigneurs de guerre et des criminels. Cette décision aura de lourdes conséquences sur la survie de l’Empire, quelques années plus tard.

Dans les semaines qui suivent la mort de l’Empereur, la situation galactique est mauvaise : Bakura doit faire face à une invasion extra-galactique, contenue et neutralisée à temps par une alliance temporaire entre les impériaux et les rebelles. Lumiya, une ancienne main de l’Empereur, et le peuple nagai, se lancent à l’assaut de plusieurs planètes. Là encore, ils seront repoussées par l’Alliance Rebelle, qui profitera de la légitimité acquise avec ces deux événements pour déclarer la constitution de la Nouvelle République.
La Nouvelle République proclamée, les anciens rebelles mettent en place des opérations visant à accentuer les révoltes et les rébellions dans les territoires impériaux. Pendant ce temps, l’amiral Ackbar réorganise les flottes et se lance dans une lutte contre les seigneurs de guerre impériaux. Cette campagne prendra encore en ampleur lorsque les républicains se lanceront à l’assaut des mondes du noyau galactique. En l’an +6, ils prendront Coruscant aux Impériaux. Mais la prise de Coruscant sera suivie immédiatement par la guerre du Bacta : Ysanne Isard, ancienne directrice des Renseignements Impériaux, privée de la capitale, déverse le virus Kryptos que seul le bacta, une substance médicale produite sur Thyferra, peut soigner. Elle réussit à se faire élire dirigeante de Thyferra et empêche les cargaisons de bacta de rejoindre les mondes républicains.
Seulement la Nouvelle République refuse d’agir contre Ysanne Isard, puisqu’elle a été élue. Les membres de l’escadron Rogue prennent donc sur eux de se constituer déserteurs et mènent des actions de guérilla sur la planète, jusqu’à ce qu’Isard soit éjectée du pouvoir. La guerre du Bacta est alors réglée, mais pas la lutte contre les seigneurs de guerre. Elle ne s’arrêtera qu’en +8, après la capture de Zsinj, puissant et dangereux pour la stabilité de la Nouvelle République toute jeune encore.

Un an plus tard, la Nouvelle République est de nouveau confrontée à une grave crise : le grand amiral Thrawn, génie de guerre, revient des régions inconnues pour s’emparer du pouvoir. Il unifie les impériaux et relance la guerre contre la Nouvelle République, qui accumule les défaites. Sans l’action de Luke Skywalker pour détruire le mont Tantiss, un entrepôt secret sur la planète Wayland où Thrawn s’est servi de nombreuses technologies secrètes de l’Empereur pour l’emporter sur la Nouvelle République, sans l’action de Leia pour convaincre les guerriers noghris de ne plus servir Thrawn, la campagne de Thrawn aurait été une victoire. A la bataille de Bilbringi, Thrawn sera assassiné par l’un de ses gardes du corps noghri, et les impériaux devront battre en retraite.
La même année, Ysanne Isard revient sur le devant de la scène galactique en cherchant à manipuler l’escadron Rogue dans une alliance tacite pour récupérer son super cuirassé, le Lusankya. Elle échouera toutefois et sera éliminée définitivement par les Rogue, qui récupèreront le vaisseau et Jan Dodonna, un ancien général de l’Alliance Rebelle emprisonné depuis la bataille de Yavin.

Nous sommes en +10 et la campagne de l’Empereur ressuscité débute. En effet, l’Empereur est parvenu grâce à la magie Sith à séparer son esprit de son corps, et après la bataille d’Endor il a erré jusqu’à rejoindre le corps de l’un de ses clones. Il fédère les dernières forces impériales qui ne s’étaient pas ralliées à Thrawn ou qui s’étaient de nouveau dissoutes quand le grand amiral a été assassiné. Il va les lancer à l’assaut de la flotte de la Nouvelle République, bien affaiblie depuis la campagne un an avant seulement. Les forces républicaines ne peuvent rien faire et doivent céder du terrain : Coruscant est perdue. Les impériaux se mutinent alors pour décider de l’organisme et l’officier qui prendra le contrôle de Coruscant. C’est à ce moment là que Palpatine se révèle alors. Il va recruter Luke Skywalker qui cherche à s’infiltrer auprès de l’Empereur et retourne ses méthodes contre-lui, pour le faire basculer du côté obscur. Puis il envoie ses Destructeurs de Monde s’attaquer à Mon Calamari pour en finir avec la Nouvelle République. Heureusement les Solo parviennent à neutraliser et à ramener Luke du côté lumineux de la Force. Celui-ci va alors détruire l’Eclipse, un super cuirassé aux dimensions dantesques, qui sert de vaisseau-amiral à l’Empereur. Son clone sera tué dans l’explosion de l’Eclipse.
Mais si l’Empereur est mort une seconde fois, ses clones sont encore disponible. Une nouvelle fois, il réincarne dans le corps d’un clone. Sauf que celui est en mauvais état et ne lui permettra pas de vivre longtemps. Il se met en quête de trouver un nouveau corps pour accueillir son esprit. Pendant ce temps, ces partisans s’élancent dans une grande offensive meurtrière. La riposte s’organise sous l’égide de Lando Calrissian qui infiltre Byss avec Luke Skywalker et une poignée de Jedi qui formeront les bases du Nouvel Ordre Jedi. Mais l’Empereur dévoile sa nouvelle superarme : le Canon Galactique, qui anéanti deux planètes en tentant de se débarrasser de la Nouvelle République. C’est sur Onderon que l’Empereur sera finalement pris au piège et éliminé définitivement. Peu de temps après, l’Eclipse II, construit peu de temps après le premier Eclipse, sera propulsé contre le Canon Galactique, entraînant une réaction en chaîne qui détruira Byss et une grande partie des forces impériales.

La menace dans le noyau neutralisée définitivement, c’est vers le nord de la Galaxie que doit se tourner la Nouvelle République. Un ancien garde royal, Kir Kanos, a bâti une alliance avec la famille D’Asta, dirigeant Serenno et disposant d’une puissante flotte. A l’aide du Lusankya, les forces néo-républicaines parviennent à balayer la menace de l’Empire Ecarlate. Ce fut la dernière tentative de la part d’un impérial de construire une organisation proche de l’Empire Galactique de Palpatine.
L’année suivante, en l’an +12, Han Solo, Chewbacca et Kyp Durron, un jeune homme puissant dans la Force, trouvent le complexe de la Gueule à proximité de Kessel. Ce complexe secret avait été bâti par l’Empereur et Tarkin pour y développer des superarmes comme un prototype de l’Etoile Noire ou le Broyeur de Soleil. Le trio parvint à échapper à la garde de Natasi Daala, amirale en charge de la protection du complexe, avec l’unique exemplaire du Broyeur de Soleil, qu’ils cachent à proximité de Yavin. Kyp Durron rejoindra ensuite le Praxeum Jedi, nouvelle académie ouverte par Luke Skywalker peu de temps après la campagne de l’Empereur Ressuscité.
Mais Natasi Daala informée de la mort de l’Empereur et de la défaite impériale générale, décide de se lancer depuis le complexe de la Gueule dans une offensive de représailles. Elle détruira une flotte républicaine puis bombardera Mon Calamari, perdant toutefois la moitié de ses forces dans la bataille. Pendant ce temps, Kyp Durron rencontre l’esprit d’Exar Kun sur Yavin, qui le corrompt et lui somme de prendre le Broyeur de Soleil pour faire justice. Aux commandes d’une arme terrifiante, il va d’abord se mesurer à la flotte de Daala et lui détruire un troisième destroyer stellaire sur les quatre qu’elle avait au début. Puis, il va s’en prendre à Carida et anéantir la planète. Il est toutefois arrêté mais ne sera pas jugé pour ses actes sous l’impulsion de Luke Skywalker.
Allié de circonstance de Daala, l’ambassadeur Furgan va profiter des troubles pour tenter d’empoissonner Mon Mothma puis en tentant d’enlever Anakin Solo. Il sera alors tué et la décision sera prise de mener un assaut sur le complexe de la Gueule, qui sera détruit avec toutes ces armes, dont le Broyeur de Soleil envoyé dans un trou noir. Natasi Daala elle, parvient à s’enfuir, mais sans aucune flotte ni aucune base.

Les mois qui suivent seront tout autant intenses en activité : Luke Skywalker détruit l’Oeil de Palpatine, Kyle Katarn met fin à la menace de Desann et des Revenants, le Sabre Noir de Durga sera détruit par un commando de la Nouvelle République, Corran Horn mettra fin aux agissements pirates de Leonia Tavira. Mais personne ne parvient à retrouver Natasi Daala, qui s’est enfuie dans le noyau profond. Elle fait réunir tous les seigneurs de guerre les plus puissant, puis les éliminent voyant qu’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord. Natasi Daala a alors unifié les impériaux et créé les Vestiges de l’Empire. Elle en donne le contrôle à Gilad Pellaeon puis lance une nouvelle offensive contre la Nouvelle République.
Mais cherchant à se venger des Jedi, elle envoie toutes ces forces sur Yavin IV après une série de premières victoires. Ceux-ci parviennent cependant à repousser l’assaut, comme ils avaient repoussés l’assaut de Desann quelques mois auparavant. Daala est de nouveau en déroute, son nouveau super cuirassé est d’ailleurs détruit, et elle décide de disparaître.

Gilad Pellaeon, avec sa nouvelle autorité, va récupérer toutes les forces disponibles et les regrouper dans le nord de la Galaxie. Puis, en stratège réfléchi, il prend Orinda pour marquer les esprits et obtenir un statu quo. Wedge Antilles et le Lusankya sont alors envoyés sur le front. Pendant plus d’un an, des combats sanglants autour d’Orinda auront lieu. Finalement, le Lusankya est gravement endommagé et doit quitter le front. Pellaeon lance alors une nouvelle offensive qui échoue avec la destruction de l’un de ses trois super cuirassé.
Pendant ce temps, les deux camps cherchant à se renforcer diplomatiquement et économiquement, s’affrontent sur Adumar. C’est l’escadron Rogue qui va parvenir à remporter la victoire. Les Vestiges de l’Empire sont alors affaiblis et c’est au tour de la Nouvelle République de lancer des offensives. Cependant elles seront très coûteuses pour peu de terrain obtenu. Finalement, un statu quo s’installe petit à petit, comme l’a voulu Pellaeon.

Une nouvelle menace ne tardera pas à arriver, en l’an +16 : celle des Yevethas. Après la bataille d’Endor, ils avaient capturé l’intégralité de la Flotte Noire et s’étaient servi des impériaux comme des esclaves. Leur armada constituée, ils s’élancent dans un assaut contre la Nouvelle République. Celle-ci contient l’offensive avant d’infliger une défaite cuisante aux Yevethas. Dans la confusion, les anciens esclaves impériaux parviennent à s’échapper avec la majeure partie de la Flotte Noire et rejoignent Gilad Pellaeon.
Plus loin dans la Galaxie, Brakiss et Kueller, deux impériaux et Jedi noirs mystérieux, lancent une rébellion contre la Nouvelle République. Mais leur insurrection échoue lorsque les Jedi les neutralisent. Pour mettre définitivement fin au problème impérial, les républicains vont prendre la décision d’autoriser les anciens impériaux à atteindre de hauts postes.
En réponse, les Moffs somment Pellaeon de relancer l’offensive contre les républicains. Mais son offensive se heurte à l’amiral Ackbar qui va le défaire et contre-attaquer. C’est la débandade côté impérial, et bientôt les territoires ne se résumeront plus qu’à huit secteurs. De nombreux vaisseaux ont été détruit, capturés ou endommagés dans les deux camps. Les républicains décident de ne pas poursuivre l’offensive après la bataille d’Anx Minor, en +18.

En réalité, ils n’ont pas poursuit l’offensive parce que dans le noyau, les Corelliens commencent à se séparer de la Nouvelle République. C’est la première insurrection Corellienne. Elle sera matée avec difficulté et seulement grâce à l’apport de la flotte de Bakura.

Pellaeon conscient qu’il ne pourra plus l’emporter, décide de contacter la Nouvelle République pour la paix. Bien que le moff Disra tente de discréditer Pellaeon en faisant croire au retour de Thrawn et en déclenchant la crise du Document de Caamas, divulguant des informations accusant Bothawui d’avoir aidé les impériaux au génocide de Caamas durant le règne de l’Empereur. Mais il sera finalement neutralisé et la paix sera signée, mettant un terme définitif à la guerre civile galactique.

La Galaxie connu alors une période de répit et de paix jusqu’en l’an +25.

Cette année là, le plus grand et le plus meurtrier conflit qu’eut à connaître la Galaxie se déclencha dans la surprise totale. La menace ne venait non plus de l’intérieur de la Galaxie et des dissensions politiques entre républicains, impériaux et nationalistes, ou des dissensions spirituelles entre utilisateurs du côté lumineux et du côté obscur, mais de l’extérieur. Une armada composée de millions de vaisseaux organiques, d’une espèce nommée Yuuzhan Vongs, se lancèrent à l’assaut, n’ayant aucun but politique, spirituel. Les Yuuzhan Vongs n’avaient qu’une envie : conquérir et plier la Galaxie à leurs traditions et leur espèce, réduite à néant la technologie et chasser tous les utilisateurs de la Force.

La guerre commença par l’installation de la garde prétorienne Vong dans le système d’Helska, avec le concours de Nom Anor, un agent Yuuzhan Vong présent dans les coulisses de nombreux événements de la guerre entre les impériaux et les républicains. L’une des premières actions militaires fut une confrontation entre l’escadron de Kyp et des coraux skippers de la garde prétorienne.
Vint ensuite la première campagne Vong, menée par cette avant-garde désireuse de sécuriser sa position pour le reste des forces d’invasions. Cruelles et sans pitié, elles firent s’écraser une lune sur Sernpidal, tuant Chewbacca et des millions d’individus par la même occasion. S’en suit une série de batailles meurtrières contre la garde prétorienne, qui se termina par la destruction d’Helska IV, neutralisant l’avant-garde Vong et retardant l’offensive de quelques jours voir semaines seulement. La guerre des Yuuzhan Vong venait officiellement de commencer.

Peu de temps après la destruction d’Helska, le commandeur suprême de la flotte Vong décida de s’attaquer avec férocité à la Galaxie en guise de représailles. Pendant ce temps, Luke Skywalker déploie les Jedi pour récolter des informations sur cette nouvelle espèce. Il découvre qu’ils se basent sur la biotechnologie et qu’ils sont totalement insensibles à la Force.
La Nouvelle République s’avère très vite totalement impuissante et est réduite à essayer de contenir les assauts, ce qui s’avère être souvent des échecs. Très vite, une alliance entre les Vestiges de l’Empire et la Nouvelle République est scellée, les deux organismes politique galactique faisant front commun face à cette menace. De plus, de nombreux héros et vétérans de guerre sortent de leur retraite pour faire face à ce nouvel ennemi. Mais rien n’y fait : l’avancée des Vong paraît impossible à arrêter.
La bataille d’Ithor figurera parmi les plus importantes. En effet, le Jedi Corran Horn et le commandeur suprême Vong Shedao Shai s’y affrontèrent pour déterminer si la planète devait être stérilisée ou non. Ithor était d’importance stratégique car les armes biotechnologiques des Vongs perdaient grandement en efficacité face au pollen des arbres d’Ithor. Mais, bien que Shedao Shai fut tué, les Vongs trahirent l’engagement et ravagèrent Ithor. Les Vestiges de l’Empire se retirent alors du conflit, tandis que Corran Horn quitte l’ordre Jedi.

Par la suite, les pertes sont si importantes que la conscription obligatoire est votée. De plus, la stratégie défense accentue la défense des mondes stratégiques, au dépend des autres. C’est alors qu’un nouveau phénomène apparaît : les Brigades de Paix. Elles regroupent des combattants se déclarant alliés des Yuuzhan Vongs.
Les Yuuzhan Vongs trouvèrent bien vite dans les Jedi un ennemi dangereux. Ils décidèrent d’infiltrer une prêtresse qui devrait empoisonner les adeptes du côté lumineux de la Force. Mais cette infiltration fût un échec et la prêtresse fut tuée à la bataille de Bilbringi par les Brigades de Paix, n’étant pas dans le secret.

Après la victoire de Bilbringi et d’Ord Mantell pour la Nouvelle République et les Jedi, une nouvelle série de cuisantes défaites vint démotiver les troupes et les citoyens. Les Hutts se mirent alors à essayer de négocier avec les Vongs, prétendument pour tirer profit des vainqueurs, quels qu’ils soient. Mais tout en négociant avec les Vongs, ils informèrent la Nouvelle République des prochaines cibles.
En quête de nouveaux alliés, Leia Organa Solo parvint à convaincre le Consortium d’Hapès de participer à la guerre, permettant aux forces de la Nouvelle République d’avoir un peu de répit.
Cependant la trahison des Hutts se fit très vite remarquer et les Yuuzhan Vongs décidèrent de s’en servir contre les républicains, en leur faisant croire à une attaque de Corellia, pour mieux attaquer Fondor. Durant la bataille, la station Centerpoint est utilisée contre les Vongs mais ravage une bonne partie des forces hapiennes et républicaines en même temps. Suite à cette bataille, bien que les forces extragalactiques décident de se replier, le Consortium d’Hapès quitte le conflit.

L’année suivante, l’an +26, fut une année noire pour la Nouvelle République. Le Sénat se mêlant des opérations militaires, les forces à bout de souffle, les défaites s’accumulèrent et bientôt les forces néo-républicaines n’étaient bonnes qu’à mener des évacuations et retarder les Vong.
Les Hutts subirent les conséquences de leur trahison en se faisant envahir par les Brigades de la Paix et les forces d’invasions Yuuzhan Vongs, ravageant de nombreuses planètes au passage. La résistance Hutt naît alors, comme sur beaucoup d’autres mondes contrôlés par les Vongs. Une résistance qui n’avait pas tant été prise en compte que cela.
Une autre résistance n’avait pas été prise en compte : celle des Jedi. Bientôt, l’action des Jedi contre les extragalactiques fut telle qu’ils proclamèrent une trêve à condition que tous les Jedi leurs soient livrés. Les Brigades de Paix profitèrent de l’occasion pour s’attaquer à Yavin 4, dont les adeptes de la Force purent être sauvés in-extremis par Anakin Solo. Les modeleurs Vongs quant à eux, commencèrent à développer des armes contre les Jedi.

L’offensive Vong continuait et restait très brutale, mais les possibilités pour la Nouvelle République de la contrer devenait de plus en plus mince en cette année +27.
Les voxyn, des créatures conçues spécialement pour lutter contre les Jedi, furent révélées lors de l’abordage du Chasseur de Nébuleuses par les Vongs. Les adeptes de la Force cherchèrent alors à en capturer un pour l’étudier, tandis que sur l’HoloNet la réputation des Jedi se ternissait de plus en plus.
Mais si les Vongs étaient capable de s’adapter aux nouvelles contraintes et aux nouvelles formes de résistance, notamment en ravageant des planètes entières suite à des actes de résistance, la Nouvelle République en était également capable : Lando Calrissian mis au point en cette année le prototype de YVH, des droïdes lourds et peu onéreux conçus spécialement pour affronter des Vongs en masse.
Lors de la mission sur Myrkr, les Jedi parviennent, non sans de très lourdes pertes (dont Anakin Solo), à éliminer la reine mère et sujet original des voxyn, empêchant donc les Vongs de les utiliser massivement pour tuer les adeptes de la Force. Mais Jaina bascule du côté obscur et Jacen est capturé par les extragalactiques.
C’est alors que ces derniers décidèrent qu’il était temps de lancer la campagne d’invasion de Coruscant. Après plusieurs batailles perdues pour les républicains, et malgré une résistance acharnée, Coruscant fut perdue, et la Nouvelle République chancelante.
Apprenant la nouvelle, Tenel Ka, nouvelle reine mère, décida de soutenir les républicains et rejoint la guerre. A la bataille d’Hapès, les forces extragalactiques furent défaites.
Toujours peu de temps après la chute de Coruscant, Wedge Antilles et le Lusankya décidèrent de récupérer Borleias pour attirer l’attention et offrir du temps supplémentaire aux forces républicaines. Durant trois mois il tient bon face aux Vongs. Le Lusankya fut sacrifié ainsi qu’une bonne partie de la flotte de Wedge, mais les pertes avaient été extrêmement lourdes du côté des Vongs.

Par la suite, les Solo et les Skywalker s’activèrent à organiser et coordonner des réseaux de résistance sur les planètes stratégiques qui étaient tombés, dont Coruscant et Kuat.

Pendant tout ce temps, Jacen Solo qui avait été capturé par les Vongs, suivait l’enseignement de Vegere, une ancienne Jedi ayant été capturé par les extragalactiques plusieurs décennies auparavant. La philosophie de Vegere était proche du côté obscur. Jacen commençait à la comprendre et à l’utiliser, de même qu’il développa des liens étroit avec un cerveau-monde Vong. Traqué par Nom Arnor, Jacen accepta après un temps de fuite sur Coruscant de se ranger du côté des extragalactiques en se proclamant incarnation d’un dieu Vong. Vegere devint alors son mentor.
Ils purent finalement prendre la fuite grâce au Jedi Ganner Rhysode, qui emporta des centaines de guerriers dans sa mort.

L’an +28 sera une année de rupture dans le conflit. Pour la première fois, les forces extragalactiques commençaient à faiblir.
Durant l’une des batailles, ils perdirent un commandeur suprême sans que les républicains aient à subir de lourdes pertes.
Pendant ce temps sur Mon Calamari, la Nouvelle République se reformait. Ses capacités de conception remontèrent à un niveau élevé. Un nouveau YVH spécialisé dans les renseignements permis de découvrir de nombreuses cellules d’espionnages et de les manipuler. De nombreux volontaires se joignirent aux armées, formés par les académies encore existantes et les vétérans. Les Bothans décrétèrent la guerre totale jusqu’à l’extermination de l’un ou l’autre camp contre les Yuuzhan Vongs. L’Amiral Ackbar décréta une guerre de guérilla pour affaiblir les Yuuzhan Vongs, composée de raids éclairs dans le but de n’avoir que peu de pertes.
Les extragalactiques eux, commençaient à souffrir de l’étendue de leur territoire, en terme de capacités de ravitaillement. De plus, les réseaux de résistance étaient tels qu’ils forçaient les Vongs à doubler les effectifs sur les planètes, paralysant d’éventuelles offensives. De plus, les effectifs globaux commençaient à ne plus être suffisant, la guerre ayant été très éprouvante jusque là.
Plus loin, dans les régions inconnues, les Chiss finirent de mettre au point un virus anti-Vong : l’Alpha Rouge. Ils proposèrent l’arme aux républicains, mais Vegere décida de la saboter. Cal Omas, nouveau dirigeant, ordonna alors la capture de l’ancienne Jedi.
Le plan initial fut alors suivi : les forces néo-républicaines menèrent une série d’attaques pour dissimuler leur véritable position, tandis que Luke réussit à convaincre Garm Bel Iblis de participer au piège.
Le piège tendu aux Yuuzhan Vongs eut lieu dans le système Ebaq. Ce fut une défaite majeure pour les extragalactiques, alors trop confiant. Vegere se sacrifia en emportant des milliers de guerriers avec elle, et Nom Arnor fut déclaré responsable et pourchassé.

A la suite de cette bataille, la Nouvelle République fut dissoute pour laisser place à la Fédération Galactique d’Alliance Libre, plus souvent nommée Alliance Galactique.

En représailles, sur les mondes conquis, des espèces entières sont exterminées ou réduites en esclavage et des mondes ravagés. Les Yuuzhan Vongs prennent la défaite pour une leçon d’humilité, en étant moins confiant et en ne sous-estimant plus leurs ennemis. Les extragalactiques se relancent aussi dans les conquêtes de planètes de manière discrète, en neutralisant les communications. Pour palier aux pertes importantes, les esclaves se voient greffés des implants et envoyés au combat.
Toujours dans la logique de neutraliser un maximum de menaces et d’ennemis, les Yuuzhan Vongs attaquèrent les Vestiges de l’Empire. Bastion et Muunilinst perdus, Pellaeon blessé, les civils en exode, les impériaux décidèrent de s’allier à l’Alliance Galactique. La riposte sur Borosk permis de libérer de très nombreux prisonniers et d’entamer la reconquête des Vestiges.
En réponse à la nouvelle offensive Vong, découverte tardivement, les fédérés se mirent en quête de rétablir les communications et de découvrir l’ensemble des méfaits Vongs, notamment l’extermination des Yevethas.
Pendant ce temps, les Jedi se lancèrent à la recherche de Zonama Sekot, considéré comme la clé du conflit, et nouèrent des relations étroites avec les Chiss. Sekot décida de participer à la guerre du côté des fédérés, après que des explorateurs Vongs se soient posés sur la planète vivante.

L’an +29 s’ouvre donc sur une série de victoires pour l’Alliance Galactique.
Les forces Vongs de plus en plus faibles, des assauts sur les convois de prisonniers sont menés afin de les empêcher de disposer d’esclaves à envoyer au combat. Car des guerriers, les Vongs en auront besoin pour mener leur offensive sur Mon Calamari, censée mettre fin à la guerre et détruire une bonne fois pour toute l’Alliance Galactique.
Cependant, dès la bataille de Caluula visant à mettre en place une créature qui coordonnera l’assaut, tout en faisant assez de prisonniers à sacrifier pour bénir l’armada Vong, ils doivent faire face à une résistance acharnée de la part des forces locales et des Mandaloriens, ayant rejoint le conflit du côté des fédérés. Mais finalement, la planète est prise après un mois de résistance et de lourdes pertes. Peu de temps après, un commando fut envoyé sur la planète pour éliminer la créature et tester la puissance du virus Alpha Rouge, qui s’avéra en fait autant mortel pour les Vongs que les autres espèces. La menace d’une pandémie fut cependant évitée de justesse, mais les extragalactiques parvinrent à récupérer le virus.

Après la bataille de Caluula, les Mandaloriens se lancèrent dans une campagne de libération de mondes tenus par les Yuuzhan Vongs. Ils libérèrent Ord Mantell, Tholatin, Gyndine.
Pendant ce temps, l’Alliance Galactique allait devoir défendre Mon Calamari des extragalactiques. Leur Yammosk, la créature sensée coordonner et diriger les Vongs, détruit, ils perdirent en efficacité. Durant la défense, les pertes sont monumentales mais finalement les extragalactiques sont défait et doivent battre en retraite : Zonama Sekot vient de faire son retour en orbite de Coruscant et menace la capitale de l’empire Vong.

Pour l’Alliance Galactique, c’est le moment de la contre-attaque. Corulag est libérée, puis c’est au tour de Coruscant d’être libéré. Dans la reconquête de la capitale galactique, tous les camps misent le tout pour le tout : les Vongs tentent de détruire Zonama Sekot avec un de leur vaisseau contaminé par l’Alpha Rouge, tandis que l’Alliance Galactique lance toutes ces forces dans la bataille. Les pertes sont astronomiques et se comptent en millions, mais toutes les personnalités Vongs susceptibles de garder ou de reprendre le pouvoir sont éliminés. Le restant des guerriers décident de se suicider ou de se rendre en apprenant la mort de leur seigneur suprême.

La guerre des Yuuzhan Vongs est terminée. Mais les dégâts se verront encore au moment de la Seconde Guerre Civile Galactique. Le Nouvel Ordre Jedi se remet en question dans le conclave de Zonama Sekot, l’approche de la Force changera et l’académie est déplacée sur Ossus. Les Vongs restant furent envoyés sur la planète-vivante avec l’interdiction de se reconstituer des forces armées, après avoir aidés à lutter contre les derniers extragalactiques ne voulant pas se rendre.

La galaxie put alors connaître une période de paix et de stabilité tout autant longue que celle qui avait précédé la guerre des Yuuzhan Vongs. Mais cette fois, la guerre suivante ne toucha que très peu une galaxie déjà bien en difficulté et tentant tant bien que mal de se reconstruire.

La guerre de l’Essaim, déclenchée en +35, reste un conflit localisé dans les régions inconnues, bien qu’il a failli replonger la Galaxie dans une période de chaos et de guerre totale.
La guerre de l’Essaim a des origines remontant à la guerre contre les Yuuzhan Vongs : durant la mission sur Myrkr, le vaisseau du Jedi Raynar Thul est déporté et s’écrase dans les régions inconnues, dans un monde où les Killik, des insectoïdes, le recueillent en attendant qu’il meure pour s’en servir de nourriture. Seulement, par le biais de la Force, il arrive à les toucher et créer un lien entre lui et la conscience collective du Nid. Il devint donc « reine » des Killik. Mais sa présence dans la Force était si importante qu’il parvint à bouleverser la nature de leur conscience : le nid pris conscience de la valeur de l’individu et du besoin de soigner les malades et les blessés. Bientôt, la puissance de Raynar fut telle qu’il influença non plus seulement le nid qui l’avait recueillie mais l’ensemble des nids Killik, créant ainsi la Colonie, la fédération des nids.
Désormais toujours plus nombreux, les Killik eurent bientôt besoin de ressources supplémentaires, donc de plus d’espace et de planètes. Ils se lancèrent à la colonisation de nouveaux mondes des régions inconnues. Petit à petit, la Colonie s’est étendue et s’est bientôt retrouvée aux frontières Chiss. Petit à petit, il y eut des échanges. Les premiers se passaient bien et les deux espèces parvinrent à un accord, n’ayant pas les mêmes besoins : les Killik avaient besoin de nourriture, les Chiss de minerais et de main d’oeuvre pour les extraire.
Seulement, plus le temps passait et plus les familles Chiss étaient dépendantes des Killik, voir même affiliés aux nids. Bientôt, cinq familles, sur les neuf familles majeures, disparurent. Effrayés à l’idée que l’Ascendance Chiss puisse disparaître, et face à la croissance démographique exponentielle des Killik, les Chiss décidèrent d’empoisonner les mondes de la Colonie pour faire mourir de faim les larves. Face à cet acte, Raynar, « reine » des nids, décida de faire appel dans la Force à ses anciens amis.

Les Jedi intervinrent alors, et d’une manière maladroite : ils s’opposèrent directement les troupes Chiss venues neutraliser le plus gros des nids, celui qui avait accueilli Raynar. Après tout, les Killik passaient pour les victimes des agressions Chiss et Raynar était d’ors et déjà du côté des insectes géants. Les blessés des actes étaient récupérés par les Jedi et soignés, les Chiss étant ensuite affilés à un nid. Les Killik n’ayant aucune notion de guerre et de vengeance dans leur conscience, ne s’opposaient aux Chiss que pour se défendre.
Petit à petit, ce fut au tour des Jedi d’être affilés, petit à petit au sein d’un processus plus long. La Colonie était capable de deviner ce qu’ils pensaient, et leurs infusaient une sensation de bien-être et de sérénité.

Si bien que les maîtres Jedi durent intervenir. Ils rencontrèrent Raynar, puis durent rejoindre les jeunes Jedi qui avaient été appelé par celui-ci sur Qoribu : horrifié par la situation et influencé par la Colonie, les Jedi avaient menés un assaut directement contre les Chiss. C’est à ce moment là que la Guerre de l’Essaim débuta. Les Solo et les Skywalker tentèrent de sauver Lowbacca, qui avait été capturé par les Chiss, mais le sauvetage fut un échec. Pendant ce temps, la maître Jedi Saba Sebatyne se fit pourchasser par des Killik bleus, déjà rencontrés dans quelques tentatives de nuire aux maîtres Jedi, mais aussi par Welk, une adepte du côté obscur que Raynar avait certifié morte dans le crash.
Les jeunes Jedi furent ramenés sur Ossus pour être examinés et trouver la source de leur comportement, tandis que Jaina Solo et Zekk restaient tant que Chewbacca n’avait pas été libéré.

De retour dans les mondes connus de la Galaxie, certains Jedi prirent des initiatives. Jacen Solo se rendit sur Hapès pour demander une flotte de guerre afin d’empêcher les deux factions de s’affronter. Tesar Sebatyne lui, établi des alliances commerciales pour la Colonie sur ordre de celle-ci. Pendant ce temps là, Alema Rar fit s’écraser le Faucon Millenium sur un monde inconnu. Sa véritable affiliation découverte, elle fut assommée puis surveillée.
Pendant ce temps là, Luke Skywalker essayait de démêler la situation avec les Chiss. Ils échangèrent des informations, notamment sur le changement de comportement des Killik, alors surveillés depuis des siècles par l’Ascendance.
Apprenant l’arrivée de la flotte Hapienne pour empêcher les combats, Cal Omas devint furieux contre les Jedi. Il leur somma de faire partir la flotte Hapienne. Cet événement déclenchera une série de tensions et de disputes entre les Jedi, certains estimant qu’il fallait servir la Force et d’autres servir l’Alliance Galactique. Ces tensions se retrouveront bien des années plus tard, durant l’exil Jedi.
Il devint évident qu’une entité obscure, nommée Gorog, dirigeait l’inconscient des Killik et des Affilés, et s’en servant pour mener à bien ses plans. Pour retrouver le nid obscur qu’était Gorog, il fut décidé de relâcher et de tracer Alema Rar.

Pendant ce temps là, les Chiss décidèrent d’en finir avec cette guerre et massèrent leurs flottes et leurs corps d’interventions terrestres en vue d’une attaque. Des escarmouches eurent lieu, puis la bataille de Kr. Les Jedi firent prendre conscience à Raynar de la nature obscure de Gorog lorsqu’il put voir de ses propres eux les captifs dévorés vifs dans l’antre du nid obscur. Les Killik acceptèrent alors la proposition de Leia, et furent déplacé dans la nébuleuse d’Utegetu, dans les régions inconnues, à l’aide de la flotte hapienne. Une trêve fut négocié et les Affilés Chiss ne furent plus acceptés au sein de la Colonie.

Cependant, un an plus tard, la crise fut relancée. En effet, lorsque Jaina découvrit une substance produite normalement par le nid obscur seulement, les Jedi décidèrent de demander des comptes à Raynar. Celui-ci les accusa d’avoir mené les Killik vers des terres empoisonnées : en effet, une maladie tuait lentement les insectes. Après des négociations, ils parvinrent à un compromis, et des guérisseurs Jedi vinrent analyser cette maladie. Han Solo ayant de nouveau croisé Alema Rar, découvrit que Gorog c’était reconstruit.
Dans les mondes connus, l’amiral Sien Sovv et deux cents hommes d’équipage furent tués dans une collision dont les experts incombèrent la faute à la substance produite par Gorog, pouvant servir de carburant. Cal Omas accusa donc les Jedi de n’avoir pu réussir à obtenir la paix et leur somma d’agir vite. De plus, les Chiss vinrent apprendre à l’Alliance Galactique que des troupes Killik se massaient à la frontière et menaçaient l’intégrité de l’Ascendance, le traité étant donc rompu.
Cette fois, Gorog ne se contenta pas de rester dans les mondes inconnus : il chercha à tuer Ben Skywalker, le fils de Luke Skywalker. C’est grâce à son cousin Jacen Solo qu’il ne fut pas tué par les sbires de Ta’a Chume, ancienne reine mère s’étant rangée du côté de Gorog, alors qu’ils avaient rejoint Tenel Ka en secret sur sa demande, pour qu’elle lui présente la fille qu’ils avaient eu ensemble, elle et Jacen : Allana. Jacen pris d’ailleurs soin d’effacer la mémoire de son frère, pour qu’il ne se souvienne pas de cet incident ni d’Allana.

Luke Skywalker et Han Solo découvrirent que la maladie qui tuait les Killik était un système d’autodéfense de la planète face à ceux qui s’en prenaient à l’écosystème. Ils constatèrent aussi que Gorog traitait avec des contrebandiers pour leur fournir de la membrosie noire, la substance qu’il produit, contre du carburant. Mais Raynar ne voulait rien savoir et constitua les deux hommes prisonniers jusqu’à ce que Leia arrive avec un remède.
Cal Omas lui, avait décidé de soutenir les Chiss et d’envoyer une flotte complète effectuer un blocus contre les Killik,. Les Jedi quant à eux, décidèrent tant bien que mal de neutraliser Gorog, alors que Jaina et Zekk avaient décidés de défendre la Colonie. Mais l’opération Jedi fut retardée par la flotte de l’Alliance qui fit tout pour l’empêcher de parvenir à son objectif : Cal Omas parvint même à diviser l’ordre en nommant Corran Horn chef des Jedi, empêchant Kyp Durron de mener un corps expéditionnaire de Jedi pour mener la mission prévue.
Jacen lui, avait eu la vision d’une guerre universelle et d’une galaxie ravagée si Gorog survivait. Il se persuada de devoir déclencher une guerre pour sauver la Galaxie. Lui et ses amis attaquèrent une base Chiss pour servir de prétexte au déclenchement du conflit.  

La guerre devint inévitable : les Killik envoyèrent des commandos attaquer la flotte fédérée et forcer le blocus, mais les fédérés réussirent à les contenir. L’amiral de l’Alliance Galactique compris que les Jedi n’étaient pas des traitres et décida de les aider en confiant un escadron sous le commandement de Leia.
Mais les Jedi étaient beaucoup trop divisés pour continuer. Luke Skywalker réunit alors tous les Jedi sur Ossus, et se décida à prendre le contrôle de l’ordre, cherchant à ce qu’une vague de protestation commune puisse réunifier les Jedi. Hélas la ruse ne fonctionnait pas et il dût prendre les commandes du Nouvel Ordre Jedi et décider de la marche à suivre entre les Jedi partisan de l’élimination de Raynar et de Gorog et les Jedi Affilés, pour l’élimination de Gorog seulement.
Gorog d’ailleurs, avançait ses pions : la société produisant le carburant des chasseurs Jedi avait été racheté par la corporation commerciale affiliée à Gorog. De plus, Raynar recrutait de plus en plus de mercenaires insectoïdes pour mener des opérations, comme lorsqu’ils déclenchèrent un coup d’état sur Thyferra, paralysant l’afflux de bacta. 
Les Chiss quant à eux, décidèrent de déclencher des assauts simultanés sur des mondes très importants pour les Killik. Ils avaient accumulés des armes biologiques capable d’éradiquer les Killik et s’apprêtaient à s’en servir. La situation devint de plus en plus catastrophique, au point que Luke et Omas durent préparer en secret un plan. L’intervention pour terminer la guerre était nécessaire.

Les Jedi infiltrèrent le nid obscur et purent neutraliser Gorog. Mais le Faucon Millenium et son équipage lui, ne parvint pas à détruire toutes les bombes parasites Chiss, et dû se poser pour neutraliser les parasites. C’est alors qu’Alema Rar s’opposa à Leia dans un duel où la Twi’Lek fut vaincue. Luke Skywalker lui, parvint à tuer Raynar et son ancienne apprentie, et responsable de la guerre de l’Essaim, Lomi Plo.

Raynar tué et le nid obscur défait, les Killik retournèrent très vite à leurs nids indépendants. L’Alliance Galactique et les Chiss arrivèrent à un accord, et bientôt la situation galactique retrouva sa paix et sa normalité.. Jusqu’à la prochaine guerre.

En l’an +37, le Sénat fit passer une loi limitant les capacités des forces militaires de ses membres, en les obligeant à fournir des troupes et des vaisseaux à la force de défense. Corellia protesta alors vivement. En effet, la planète avait été épargnée par la guerre contre les extragalactiques tout comme le conflit précédent, puisqu’elle n’avait plus été la cible de guerre depuis la première insurrection Corellienne en +18. Son économie était d’autant plus forte qu’elle avait su s’investir dans la reconstruction, et générer des profits. Elle estimait donc nécessaire de disposer de sa propre flotte pour se défendre, et un homme politique local, Thrackan Sal-Solo, héros de la guerre contre les Yuuzhan Vongs, entendait bien défendre l’autonomie Corellienne.
Ainsi, en secret, Corellia se construisit une flotte puissante et moderne, et la dissimula. Ses scientifiques et ingénieurs travaillèrent à réactiver la station Centerpoint pour empêcher toute démonstration de force contre le secteur Corellien. Mais finalement, les Renseignements de l’Alliance Galactique furent informé et la crise politique s’envenima.

Finalement, à court de solutions et sous l’influence de Jacen Solo, la Garde de l’Alliance Galactique, une police secrète aux méthodes expéditives, fut créée pour traquer les terroristes corelliens sur Coruscant. En réponse, Pellaeon démissionna de son poste de commandant suprême, qui fut attribuée à Niathal, une partisane de Jacen Solo. Ce dernier se voyait attribuer le commandement de cette police secrète, et mena les premières actions contre les Corelliens de Coruscant, menant rafles et arrestations musclées.
En même temps, la flotte de l’Alliance se mit en blocus autour du secteur Corellien, mais il échouera et les forces fédérés durent aller plus loin encore en occupant Tralus, une planète du secteur. Les deux camps décidèrent alors de négocier avant que l’inévitable arrive. Mais durant la rencontre diplomate, Lumiya tue la dirigeante de Corellia, remplacée alors par Sal-Solo, extrémiste et partisan de la lutte contre l’Alliance Galactique. En réponse, les forces fédérées sont chassées de Tralus. Sal-Solo fut à son tour assassiné par Boba Fett, mais son successeur, Dur Gejjen, fut tout autant extrémiste. Il envoya sa flotte pour soutenir un coup d’Etat sur Hapès, qui fut finalement abrogé grâce à l’intervention de Jacen Solo. Celui-ci chute également dans l’extrémisme en déclarant ses propres parents hors-la-loi.

Pendant ce temps, les membres du parti Bothan opposé à l’Alliance Galactique furent assassinés par Lumiya. En réponse, Bothawui aligna trois flottes de guerre du côté de la Confédération. La Sith s’arrangea également pour que Commenor rejoigne la Confédération. Les deux planètes envoyèrent toutes leurs forces armées forcer le blocus de Corellia. La seconde guerre civile galactique venait de commencer et la Confédération était née. Bien d’autres systèmes particulièrement riches et puissants, dont les Hutts, rejoignirent la faction. Mais les Vestiges de l’Empire, le Consortium d’Hapès et les Jedi eux, restèrent fidèle à l’Alliance Galactique.

Après une courte phase de guerre médiatique, la Confédération lança sa première offensive, par des raids contre les chantiers navals fédérés. Puis ils tendirent un piège à l’Alliance sur Gilatter VIII. Piège qui était beaucoup trop confus pour apporter la victoire : aucun des deux camps n’a subi de pertes importantes, et même le duel opposant d’un côté Alema Rar et Lumiya contre les Solo et les Skywalker de l’autre côté se termine sur un statu quo.
Les combats se multiplièrent dès lors et de nombreux mondes firent sécession ou en profitèrent pour régler leurs comptes entre eux. Mandalore redémarra son industrie de guerre, mais pas suffisamment pour pouvoir participer au conflit. De plus, Boba Fett et les quelques clans encore sur le commandement du Mandalore Fett s’alignèrent comme neutres.

Cal Omas et Dur Gejjen négociaient en secret pour terminer rapidement le conflit, mais lorsque Jacen Solo l’apprit, il fit emprisonner le chef d’état après avoir assassiné Gejjen. Puis il décréta la loi martiale, lui permettant à lui comme Niathal de prendre le pouvoir. Les Jedi commencèrent alors à douter de l’Alliance Galactique, et à raison.
Mara Jade Skywalker poursuivit même Jacen Solo, apprenant qu’il était l’apprenti de la Sith Lumiya. Seulement, elle fut tuée par Jacen Solo. En l’apprenant, Luke Skywalker retrouve Lumiya et la tue dans sa fureur, en pensant qu’elle avait tuée sa femme. Aux funérailles de Mara Jade, Jacen s’affichera même aux côtés de son oncle, n’ayant encore pas de doutes vis à vis de Darth Caedus, le nouveau nom Sith qu’avait pris Jacen après avoir tué sa tante.

Pendant ce temps, l’Alliance Galactique manquait d’être débordée. Elle parvint cependant à obtenir d’Hapès sa dernière flotte de combat. Jacen Solo fit déployer des troupes autour du temple d’Ossus, prenant en otage les Jedi pour s’assurer qu’ils collaboreraient.
A la bataille de Balmorra, les Jedi aident l’Alliance Galactique alors que Jacen sacrifie une partie de la flotte pour amoindrir les capacités de la Confédération durant la prochaine bataille. Celle-ci eut lieu sur Kuat. Mais pendant que les combats faisaient rage, Ben Skywalker rendit visite à Cal Omas après que Jacen lui ait menti, déclarant qu’Omas était coupable de la mort de sa mère. L’ancien chef d’état se suicida pour faciliter la besogne à Ben. En l’apprenant, Luke Skywalker décide de retirer ses forces de la bataille. La bataille fut immédiatement stoppée et l’enlisa pendant plus d’une semaine, sans qu’il n’y ait de vainqueurs.

Les Jedi se regroupèrent alors sur Kashyyyk, tandis que Han et Leia rendirent visite à Tenel Ka pour la convaincre de destituer Jacen.
Quand à Darth Caedus, il prit deux décisions capitales : il ordonna l’assaut sur le praxeum d’Ossus, assaut qui fut heureusement neutralisé par Jaina Solo, et il fit semblant de négocier sur Kashyyyk avant d’ordonner le bombardement planétaire. Le bombardement tourna à la bataille lorsque les forces de la Confédération arrivèrent.
Niathal avait fait en sorte de retenir les renforts pour parvenir à éliminer Caedus. Sa flotte se retrouvait donc seule. Pour faire cesser le bombardement, Luke Skywalker infiltra le vaisseau amiral et neutralisa les batteries de turbolasers, avant d’affronter Caedus avec son fils Ben Skywalker, ayant rejoint son père après avoir été torturé.
Les Jedi n’eurent pas d’autres choix que de s’enfuir, alors que la flotte Hapienne arrivait pour exiger la reddition de Jacen Solo. Celui-ci refusa mais fut aidé par Alema Rar qui, grâce à une sphère de méditation Sith, parvint à ouvrir une fenêtre suffisante pour permettre à la flotte de Caedus de s’enfuir.

Par la suite, la Confédération et la Coalition Jedi se rencontrèrent. Hélas, ils ne parvinrent à un accord, et décidèrent de s’ignorer, tout en n’interférant pas dans les opérations des uns comme des autres. Dans un même temps, la Confédération négociait avec les Vestiges de l’Empire et le Secteur Corporatif pour qu’ils s’allient avec eux.
Hapès désormais contre l’Alliance Galactique, la confiance de la population perdue avec le retournement contre les Jedi, Caedus captura Allana, sa propre fille, pour que les Hapiens s’allient de nouveau avec lui. Sauf que Tenel Ka s’isola de chaque camp en réponse, avant de demander de l’aide aux Jedi.
Kyle Katarn mena alors un assaut contre Jacen, qui parvint à s’en tirer non sans qu’un traceur ait été placé sur lui.

Au front, la situation devint de plus en plus catastrophique. La haine et la cruauté se déversaient sur les prisonniers, les navettes de secours ignoraient les appels de détresse de l’autre camp, la sauvagerie fut telle que même les vétérans de la guerre contre les Yuuzhan Vongs n’avaient pas connu ça. L’Alliance Galactique fit même projeter des astéroïdes contre les cités de Commenor, ravageant la surface. En représailles, Commenor largua une arme bactériologique sur Coruscant, une ancienne maladie disparue. Elle fit des ravages parmi la population et les troupes, tandis qu’on lui cherchait un remède.
Les Corelliens décidèrent de piéger Jacen Solo en feignant des négociations de paix. Mais un commando Jedi infiltré ayant été découvert, Jacen Solo quitte les lieux tandis que la station Centerpoint ouvre le feu, ravageant la flotte de l’Alliance Galactique. Mais cette action n’avait pas fait l’unanimité dans les rangs de la Confédération, et Corellia se retrouva coupée d’aide matérielle et militaire par le commandeur suprême de la Confédération lui-même, et donc vulnérable à une attaque.

Les Jedi quand à eux, montèrent une opération pour éliminer Alema Rar, la Jedi noire aidant Jacen Solo. L’opération fut un franc succès, malgré que Jagged Fel fut grièvement blessé.
Luke Skywalker pris la suite des opérations en main, intervenant durant l’assaut fédéré sur Centerpoint pour libérer Allana et détruire la station. L’opération fut un succès. La Confédération n’intervint qu’à la fin de la bataille, après avoir laissé Corellia retarder l’assaut seul, pour chasser Solo du secteur.
Jacen Solo contracta alors une alliance militaire avec les Vestiges de l’Empire en leur offrant deux planètes. Puis, il lança l’assaut sur Fondor, sans le consentement de Niathal qui commençait à conspirer pour faire éliminer le Sith, notamment en divulguant des informations aux Jedi. La bataille fut extrêmement violente, et lorsque Fondor fit par de sa reddition, Jacen Solo la refusa. Les Vestiges de l’Empire et Niathal ordonnèrent alors l’arrestation de Caedus. Mais l’apprentie de Jacen, soutenue par les Moffs, assassina Pellaeon. Les troupes restèrent alors loyales à Jacen Solo. C’est l’arrivée de la Flotte Irrégulière de la Gueule, dirigée par Natasi Daala, et des mandaloriens, qui empêche Jacen de gagner la bataille de Fondor et le force à battre en retraite.
Suite à la bataille, il se proclame comme dirigeant de l’Alliance Galactique, sous le nom de Darth Caedus.

Niathal quand à elle, organise un gouvernement en exil sur Fondor, et rejoint en même temps que Daala la Coalition Jedi. Cette faction devient dès lors l’ennemi principal de Caedus, qui s’efforce de protéger les Moffs qui lui sont fidèles tout en planifiant son prochain assaut contre le quartier-général de Luke Skywalker, dans la station spatiale de Shedu Maad en espace Hapien.
Les impériaux se mirent alors à capturer Roche, mais en se faisant ils s’exposèrent et obligèrent Caedus à mobiliser des forces pour protéger les convois impériaux.
Luke Skywalker lui, trompait la vision de l’avenir de Jacen, en lui faisant croire qu’il était la menace, alors qu’en réalité c’est à Jaina Solo qu’incomba la mission de tuer son frère. Ben Skywalker fut sacrifié en étant capturé sur Coruscant, tandis que la flotte Jedi se lança à la libération de Roche, avec les Mandaloriens de Boba Fett. Durant les combats, les impériaux subissent de lourdes pertes tout comme Jacen qui se voit amputé d’un bras dans son combat contre Jaina, qui ne réussit toutefois pas à le vaincre.
La bataille de Roche se poursuivit avec l’arrivée de Daala et des Hapiens, puis de la Confédération, l’ensemble des forces s’opposant aux Vestiges de l’Empire et à l’Alliance Galactique.

Jacen Solo en profita pour mener un assaut sur Mandalore, afin de bloquer les mercenaires mandaloriens. La planète fut ravagée et un virus nanotueur empêcha Boba Fett ou sa petite fille de retourner sur la terre de leurs ancêtres.
Grâce à la piste de sang, méthode de repérage des Soeurs Noires qu’avait acquis Jacen Solo, créée lors du premier duel entre lui et sa soeur, le chef d’état de l’Alliance Galactique retrouva le quartier-général de la Coalition Jedi.
Shedu Maad fut la dernière bataille de la Seconde Guerre Civile Galactique. A nouveau, Jaina et Jacen s’affrontèrent. Et cette fois, Jacen Solo, alias Darth Caedus, fut éliminé. C’est à la bataille de Shedu Maad que s’arrêtèrent net les affrontements et les violences de la Seconde Guerre Civile Galactique.

La suite… Vous la connaissez tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://swnext.jdrforum.com
 
Histoire Galactique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eléments clés de l'histoire galactique antérieurs au Background
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : A Galaxy Divided :: Guide du bon joueur :: Règlement et contexte-
Sauter vers: